Des armes de calibre 9mm, 44 Magnum et .22 ont été volées pour une valeur d’environ 10 000 $.

Une vingtaine d’armes volées à Sherbrooke

Sherbrooke — Une vingtaine d’armes de poing non enregistrées se retrouvent entre de mauvaises mains à Sherbrooke depuis la nuit de lundi à mardi.

Des voleurs ont fait un trou dans le mur extérieur du commerce Lachance chasse et pêche de la rue King Est pour accéder au présentoir d’armes à feu et le vider.

« Ils n’ont pas touché aux carabines de chasse. Ils n’ont pris que les armes de poing qui servent pour le tir à la cible. S’ils n’avaient pas trouvé la clé, ils auraient certainement détruit la vitre », explique le propriétaire de Lachance chasse et pêche, Jean-Guy Lachance.

Le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier, craint que ces armes se retrouvent sur le marché noir avec une utilisation autre que la pratique sportive du tir à la cible pour laquelle ils sont vendus.

« C’est certain que ces armes risquent d’être revendues. Elles pourraient se retrouver entre les mains du crime organisé ou de personnes mal intentionnées », a mentionné le porte-parole du SPS.

Des armes de calibre 9mm, 44 Magnum et .22 ont été volées pour une valeur d’environ 10 000 $.

Jean-Guy Lachance signale que les voleurs devaient connaître les lieux. Selon lui, ils devaient les avoir analysés pour trouver la clé du présentoir et couper le mur à l’endroit situé directement derrière les présentoirs du commerce où se trouvaient les armes de poing.

« Ils doivent avoir pris un scissor à batterie pour faire ce trou-là. Ils ont coupé le mur pour faire ce trou qui n’est pas très gros », analyse M. Lachance.

Ce dernier a été réveillé par la compagnie d’alarme l’informant de cette introduction par effraction.

« Il n’y a pas de bon temps pour se faire voler, mais on se trouve dans la période de la chasse où nous sommes très occupés », indique Jean-Guy Lachance, qui avait été victime d’un vol il y a une vingtaine d’années alors que les voleurs s’étaient introduits par le toit du commerce.

« Il n’y a pas de bon temps pour se faire voler, mais on se trouve dans la période de la chasse où nous sommes très occupés », indique Jean-Guy Lachance, qui avait été victime d’un vol il y a une vingtaine d’années.

Autre vol

En plus du vol à la boutique de chasse et pêche, un important vol bien ciblé a eu lieu chez un ophtalmologiste.

Des voleurs sont entrés dans la clinique Axevisuel en fracassant la fenêtre d’une porte située à l’arrière du bâtiment de la rue Belvédère Sud vers 22 h 30 lundi soir.

Ils se sont emparés d’appareils spécialisés d’une valeur de 175 000 $.

Deux individus sont entrés rapidement dans la clinique pour y voler un appareil OTC, un topographe de la cornée de même qu’une caméra Sundus.

« Ce sont des appareils très spécialisés. Une commande a dû être passée aux voleurs », signale le porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Deux heures plus tard, soit vers 0 h 30, des voleurs ont percé un trou dans le mur du commerce Lachance chasse et pêche de la rue King Est.

« Les policiers se sont rendus rapidement sur place. Ils n’ont trouvé personne », mentionne le porte-parole du SPS.

Les caméras de surveillance seront analysées par le service d’identité judiciaire du SPS.

« Il y a certaines similitudes entre les deux vols par le fait qu’ils ont été réalisés rapidement et que ce sont des objets bien ciblés », explique le porte-parole du SPS.

Un vol d’armes semblable est survenu à Alma au Lac-Saint-Jean le 16 octobre dernier. Une trentaine d’armes de poing avaient alors été volées.

« Nous allons contacter nos confrères de la Sûreté du Québec à ce sujet », mentionne Marin Carrier du SPS.

Toute information concernant ces vols peut être communiquée au SPS au 819-821-5555 ou à Échec au crime au 1-800-711-1800.