Une maison a été détruite par les flammes, vendredi matin, dans le secteur Gentilly, à Bécancour.

Une résidence rasée par les flammes

Pour une deuxième fois en moins de 24 heures, un incendie a complètement détruit une résidence dans la région. Une maison a été rasée par les flammes, vers 10 h 25, hier, sur le chemin des Bouvreuils, dans le secteur Gentilly, à Bécancour. Un feu qui a été particulièrement pénible pour un des pompiers qui combattait les flammes puisqu'il s'agissait de la maison de ses parents.
À l'arrivée des pompiers, l'embrasement était déjà généralisé. Les forts vents ont contribué à la rapide avancée des flammes. Les pompiers ont toutefois évité qu'elles ne se propagent à une écurie, située non loin.
L'accès à la maison a été un peu compliqué puisque les deux camions-citernes du service incendie ont dû emprunter un détour. Sur le chemin le plus rapide, se trouve un pont qui fait l'objet d'une limite de poids de huit tonnes.
Les deux occupants de la maison ont réussi à évacuer les lieux sains et saufs. Un pompier a toutefois été blessé. Il a glissé en enlevant des débris. Il a été transporté au centre hospitalier. Il souffrirait d'une entorse lombaire.
Une vingtaine de pompiers ont combattu les flammes. Le service de sécurité incendie affirmait hier que cet incendie était d'origine accidentelle.  
Rappelons que jeudi, un duplex a été détruit par un incendie sur la rue Saint-Laurent, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières. Pour ce qui est de la cause, l'hypothèse envisagée est un feu de cuisson.
C'est aussi le deuxième incendie en un peu plus d'une semaine à Gentilly. Dans la nuit du 23 janvier, un feu avait détruit une résidence située sur le boulevard Bécancour.