Les flammes ont lourdement endommagé la structure de cette maison ancestrale, vendredi soir, le feu reprenant de plus belle samedi à 11 h.

Une page d'histoire des Forges du Saint-Maurice part en fumée

Après avoir maîtrisé un incendie qui a ravagé une résidence unifamiliale ayant pignon au 9985 boulevard Saint-Jean, vendredi soir, les pompiers de Trois-Rivières ont dû enfiler à nouveau leur combinaison et sont retournés sur le lieu du sinistre samedi matin à 11 h. En effet, les flammes avaient repris de plus belle sous les débris, nécessitant une courte intervention.
Même si l'on ignore pour l'heure la source du brasier, les pompiers ont constaté que la résidence avait subi certaines transformations structurelles depuis sa construction originale, créant des vides techniques qui ne sont pas étrangers à la diffusion accrue des gaz et à la propagation des flammes au niveau de la toiture.
Au cours de la fin de semaine, des préventionnistes ont oeuvré à la recherche des causes et des circonstances de l'incendie. Pour l'heure, aucun élément ne permet d'avancer qu'un geste criminel puisse être à la source du sinistre.
Comme le malheur ne frappe jamais seul, notons que cette résidence était l'une des douze dernières maisons qui, à l'origine, formaient l'ancien village industriel des Forges du Saint-Maurice. Lors de la fermeture des Forges en 1883, plusieurs de ces maisons avaient été déménagées aux alentours.