Une minute de silence a été observée par le conseil municipal de Trois-Rivières, lundi, en l'honneur des victimes de la rue Sicard.

Une minute de silence pour les victimes du triple meurtre

Les élus du conseil municipal de Trois-Rivières ont observé une minute de silence lundi soir avant la séance du conseil, en mémoire des trois victimes du triple meurtre survenu il y a une semaine dans le secteur Trois-Rivières-Ouest.
C'est la conseillère de Rigaud, Ginette Bellemare, qui en a fait la demande, elle qui représente le district où le drame s'est produit. «Nous avons tous été profondément touchés par le terrible drame de la rue Sicard», a-t-elle mentionné pour justifier sa demande.
Mme Bellemare n'a d'ailleurs pas pu retenir ses larmes durant cette minute de silence, elle qui confiait connaître des proches des victimes. «Comme mère et comme grand-mère, ce sont des événements qui viennent me chercher terriblement. C'est épouvantable ce que ces familles traversent présentement et je crois que c'était la moindre des choses de leur signifier que nous sommes de tout coeur avec eux», a-t-elle commenté après la séance.