Une femme perd la vie dans un incendie

Un article de fumeur oublié serait à l'origine d'un incendie qui a coûté la vie à Sylvie Daigle, âgée d'une quarantaine d'années, mercredi soir, dans un immeuble de la 115e Avenue, du secteur Saint-Nicéphore, à Drummondville.
«Pour l'instant, on considère que l'incendie serait d'origine accidentelle. Il n'y a pas d'éléments suspects», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec.
Les flammes ont pris naissance vers 17 h 20, et déjà à l'arrivée des pompiers, une épaisse fumée noire se dégageait du logement de la dame, situé au sous-sol. Les pompiers ont trouvé la victime inconsciente dans sa chambre à coucher. Elle a été transportée au centre hospitalier où son décès a été constaté.
Selon La Tribune, la dame dormait possiblement lorsque le feu a éclaté. Elle prenait une forte médication à la suite d'un grave accident de voiture. Aucun détecteur de fumée fonctionnel semblait se trouver dans son appartement.
Les dommages sont limités au logement de Mme Daigle.