Yvane Nord, Lucie Florent et Dave Lajoie, président des jardins, déplorent les nombreux vols de légumes.

Une épidémie de vols dans des jardins communautaires à Nicolet

Depuis quelques semaines, plusieurs locataires des Jardins communautaires Montfort à Nicolet doivent faire face à une série de vols d'une grande quantité de légumes.
«On a énormément de vols. Il y a des gens qui viennent voler des légumes des jardiniers en grosse quantité depuis plusieurs semaines. Il y en a qui se sont fait voler des centaines de dollars de légumes, qui investissent beaucoup dans le jardin. Il y en a qui se font fait voler des rangs d'ail. Moi-même, dans notre jardin, on s'est fait voler des oignons, quasiment toutes nos courges», déplore le président, Dave Lajoie.
Depuis quelques années, plusieurs personnes cultivent les parcelles de terrain situées derrière l'hôtel Montfort à Nicolet.
«L'année passée, j'étais ici pour la première fois, on n'a pas eu tant de problèmes. Il y avait quatre, cinq légumes qui partaient de temps en temps, mais là, cette année, c'est massif, et apparemment, c'est plusieurs personnes qui font ça. Les gens perdent des centaines de dollars qu'ils ont investis dans leur jardin, c'est problématique cette année et ça joue un peu sur le climat», admet-il. 
Au cours de l'été, certains des locataires des Jardins communautaires Montfort «sont tombés sur des gens en train de voler, mais qui partaient en riant».
Une jardinière aurait même fait face à l'un des malfaiteurs. «Elle s'est fait un peu baver par eux autres. Les gens viennent tout bonnement se servir dans les jardins communautaires. Un jardinier est allé en parler à des policiers qui lui auraient dit que des gens étaient déjà un peu sous surveillance. Les réponses restent un peu vagues», poursuit M. Lajoie, selon qui les vols n'ont toujours pas fait l'objet d'enquêtes formelles. 
«Il y a des gens ici pour qui c'est leur passe-temps. Ils mettent beaucoup de temps, d'énergie et d'argent là-dedans», conclut-il.