Les policiers ont été appelés pour un bruit s’apparentant à un coup de feu, jeudi avant-midi, sur la rue Sainte-Angèle.

Une dispute mobilise les policiers de Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La police de Trois-Rivières a dû intervenir deux fois plutôt qu’une pour une dispute survenue jeudi matin sur la rue Sainte-Angèle, à Trois-Rivières.

Des agents de la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) ont été appelés vers 7 h 45 pour une altercation entre quatre individus. Ceux-ci avaient toutefois quitté les lieux à l’arrivée des policiers.

En fin d’avant-midi, vers 11 h, les policiers ont de nouveau été appelés, des citoyens ayant entendu ce qui s’apparentait à un coup de feu, à proximité du lieu où s’était produite la dispute. Des témoins ont rapporté aux policiers avoir ensuite vu un véhicule partir en trombe. Les policiers ont localisé et intercepté le véhicule sur la rue Sainte-Geneviève.

Le véhicule a été fouillé, mais les agents de la DPTR n’ont rien trouvé d’incriminant à l’intérieur. Le conducteur a donc été relâché. Après avoir rencontré d’autres témoins, la DPTR a conclu que le coup de feu entendu était en fait le bruit d’une voiture ayant heurté une clôture. Cet événement pourrait d’ailleurs être lié à l’altercation survenue en matinée, avance la DPTR.

Les quatre individus impliqués dans la dispute ont d’ailleurs été rencontrés par les policiers. Aucune arrestation n’a été faite, mais des plaintes seront recueillies, indique la DPTR. Le conducteur qui a foncé dans la clôture pourrait cependant s’exposer à des accusations de méfait.