La SQ croyait s’être fait voler un véhicule banalisé dans le stationnement de son quartier général de la rue Tousignant, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

Un véhicule de police disparu revient le lendemain

TROIS-RIVIÈRES — Une erreur de la part d’un mécanicien chargé de l’entretien de véhicules de police a causé tout un émoi, jeudi, au quartier général de la Sûreté du Québec (SQ) de la rue Tousignant, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

Vers la fin de la journée, jeudi, l’un des véhicules banalisés du poste était introuvable. La SQ a alors ouvert une enquête pour tenter de retrouver le véhicule, pensant qu’il avait pu être volé. Or, la voiture, une Chevrolet Impala blanche, a été ramenée vendredi... par un mécanicien qui l’avait amenée par erreur au garage pour en faire l’entretien.

«Il devait amener un véhicule de couleur grise, mais est parti avec un véhicule de couleur blanche, explique Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ. Quand la personne qui devait prendre le véhicule, le soir, s’est rendu compte qu’il n’était pas dans le stationnement, on a fait des démarches pour le retrouver. À un moment donné, on n’a pas eu le choix de considérer qu’il avait peut-être été volé, ce qui n’était finalement pas le cas.»

Les véhicules banalisés n’ont pas de numéro inscrit sur la carrosserie, contrairement aux véhicules de patrouille, souligne Mme Cossette, ce qui peut expliquer pourquoi cette erreur a pu arriver.

L’incident est considéré comme clos par la SQ.