Le piéton a été happé sur le boulevard Thibeau par cette voiture.

Un piéton happé mortellement à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Un octogénaire a été happé mortellement par une voiture samedi matin à Trois-Rivières. La collision s’est produite sur le boulevard Thibeau, dans le secteur Saint-Louis-de-France, tout près de l’endroit où un autre piéton avait perdu la vie en février dernier.

L’accident est survenu vers 8 h 20 près de l’intersection du boulevard Thibeau (route 157) et de la rue Denis-Roy, tout juste devant le Marché Tradition. 

«À l’arrivée des policiers sur les lieux, le piéton, un homme de 80 ans, gisait sur la chaussée et la nature de ses blessures témoignait de la force de l’impact avec le véhicule impliqué», explique le sergent Luc Mongrain de la police de Trois-Rivières. 

Selon les témoignages recueillis par les policiers, le piéton attendait pour traverser le boulevard Thibeau quelques instants avant la collision. Il aurait été happé par le véhicule qui circulait en direction sud alors qu’il se trouvait au centre de la chaussée. 

«Le choc fut tel que la victime fut projetée sur plusieurs mètres. L’homme fut transporté rapidement au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Malheureusement, son décès fut constaté en fin d’avant-midi», confirme le sergent Mongrain. 

«En ce qui concerne le conducteur du véhicule impliqué, il aurait subi un choc nerveux.»

Plusieurs policiers étaient sur place pour déterminer les circonstances de l’accident. Le boulevard Thibeau a d’ailleurs été entièrement fermé à la circulation afin de leur permettre de compléter l’enquête. 

Les automobilistes qui souhaitaient emprunter le boulevard devaient faire un détour par la rue Caron. Le boulevard Thibeau a été rouvert à la circulation peu avant midi. 


Deuxième piéton tué en quelques mois

Ce n’est pas la première fois qu’une collision impliquant un piéton se produit à cet endroit. En février dernier, un septuagénaire a perdu la vie après avoir été happé par une voiture. L’homme de 78 ans traversait le boulevard Thibeau et a été heurté par une voiture qui venait de quitter l’intersection avec la rue Denis-Roy. 

La victime était revenue sur ses pas et l’automobiliste n’avait pas réussi à éviter la collision. 


Une limite à 50 km/h?

Bien que les circonstances de l’accident ne sont pas encore entièrement connues, le conseiller municipal du district de Saint-Louis-de-France estime que la limite de vitesse est trop élevée sur ce tronçon du boulevard Thibeau. Michel Cormier juge que la densité commerciale et résidentielle est suffisamment grande à Saint-Louis-de-France pour que la limite de vitesse passe de 70 km/h à 50 km/h. À l’exception d’une petite partie du boulevard où la limite est de 50 km/h en semaine de 7 h à 17 h seulement de septembre à juin en raison de la présence d’une école, la limite de vitesse est de 70 km/h. Il s’agit toutefois d’une route sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec.  

«Nous avons déjà fait une demande pour réduire la vitesse à 50 km/h entre la rue Marie-Lessieur et la salle des Témoins de Jéhovah, mais elle a été refusée», affirme M. Cormier. «Nous avons fait une autre demande, mais nous attendons la décision.»

Les deux accidents mortels impliquant des piétons incitent le conseiller à souhaiter que la diminution de la limite de vitesse inclue aussi la rue Denis-Roy. «Nous allons revenir à la charge. J’ai l’appui de mes collègues du conseil», soutient le conseiller de Saint-Louis-de-France. «La limite est de 50 km/h sur tous les boulevards de Trois-Rivières, sauf à Saint-Louis-de-France. Ce n’est pas normal.»

De plus, une demande a été faite au MTQ pour que soit aménagé un terre-plein dans la courbe située à la hauteur de la rue du Ruisseau-Martin. 

En décembre dernier, une jeune femme de 25 ans est décédée après avoir percuté de plein fouet une voiture qui venait en sens inverse à la suite d’une perte de contrôle. La chaussée glissante expliquerait cette perte de contrôle. 

Le conseiller municipal croit que des aménagements routiers plus sécuritaires et une diminution de la vitesse auraient permis d’éviter cet autre décès survenu au cours de la dernière année sur le boulevard Thibeau à Saint-Louis-de-France.