Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
 Normand Trahan
 Normand Trahan

Un nouveau procureur dans la cause de Normand Trahan

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La Direction des poursuites criminelles et pénales vient de nommer un nouveau procureur dans le dossier de Normand Trahan, le propriétaire du Zoo de St-Édouard qui est accusé de cruauté envers les animaux.

Il s’agit de Me Steve D. Fontaine. Ce dernier vient ainsi remplacer Me Julien Beauchamp-Laliberté qui exerce maintenant comme procureur au sein du Bureau des mandats organisationnels à Québec. Le nouveau poursuivant sera cependant secondé par Me Eve-Lyne Goulet, qui assistait déjà Me Beauchamp-Laliberté dans cette affaire.

Rappelons par ailleurs que Normand Trahan a adressé en mars dernier des requêtes en Cour supérieure pour obtenir un arrêt des procédures. Il soutient que ses droits fondamentaux auraient été bafoués lors de son arrestation et des perquisitions effectuées au Zoo. Et, dans une autre requête, il demandait à ce que Me Beauchamp-Laliberté soit déclaré inhabile à représenter le ministère public en raison d’un conflit d’intérêts et que, par conséquent, il devait cesser d’occuper. Les avocats de M. Trahan, Me Michel Lebrun et Me Janie Thibault devront éventuellement déterminer ce qu’ils feront avec la requête en inhabilité compte tenu du changement.

À l’ouverture du dernier terme des assises, le ministère public avait d’ailleurs informé le juge Raymond W. Pronovost qu’un nouveau procureur allait être nommé en remplacement de Me Beauchamp-Laliberté, tout en spécifiant être prêt à procéder. Or, le juge a répondu qu’il ne le croyait pas compte tenu des circonstances. Le dossier de M. Trahan a été reporté au 10 septembre.