Les policiers de l'Escouade régionale mixte ont démantelé un laboratoire de fabrication de kétamine dans une maison de la rue Barkoff, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières.

Un laboratoire pour produire de la kétamine démantelé

Le laboratoire de production de drogue de synthèse démantelé mercredi soir et jeudi par l'Escouade régionale mixte contenait des produits chimiques utilisés pour la fabrication de kétamine, un puissant analgésique.
Les policiers de la Sûreté du Québec, de la Sécurité publique de Trois-Rivières ainsi que des agents de Santé Canada ont découvert dans ce laboratoire de la rue Barkoff, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières, 11 kilogrammes d'un produit chimique solide, 11 litres d'un produit chimique liquide ainsi que du matériel de production.
«Il n'y avait pas de stupéfiants prêts à la vente. Une analyse en laboratoire sera effectuée par un chimiste. Ce dernier pourra nous indiquer, d'ici quelques semaines, la quantité de stupéfiants qui aurait été produite avec la quantité de produits chimiques saisis», explique la sergente Annie Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec, qui indique qu'une arrestation d'un suspect est prévue d'ici quelques jours.
Par ailleurs, les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec et les chimistes de Santé Canada ont rassuré la population jeudi matin en affirmant qu'il n'y avait aucun danger en lien avec ce laboratoire. En plus des corps policiers et de Santé Canada, le Service de sécurité incendie de Trois-Rivières a également participé au démantèlement du laboratoire.