Un incendie a entièrement ravagé un immeuble de la 7e Avenue du secteur Grand-Mère.

Un immeuble ravagé par les flammes

Shawinigan — Un incendie a totalement ravagé mercredi un bâtiment situé à l’intersection de la 7e Avenue et de la 6e Rue du secteur Grand-Mère, à Shawinigan.

Vers 15 h, les pompiers tentaient toujours de limiter la propagation de l’incendie qui s’était déclaré peu avant 13 h. L’incendie a été très violent et les pompiers ont eu du mal à pénétrer à l’intérieur du bâtiment. 

«Le plancher s’est aussi effondré rapidement», affirmait vers 16 h le directeur du service de sécurité incendie de Shawinigan, François Lelièvre. «On est alors tombé en mode défensif.»

Le feu aurait pris naissance dans un ancien commerce qui a également été utilisé comme entrepôt. Le sous-sol du bâtiment a aussi fait l’objet de plusieurs rénovations ces dernières années. Le feu s’est ensuite propagé à l’étage où il y avait plusieurs logements. 

«Les logements étaient tous occupés à l’étage», précisait François Lelièvre. 

D’ailleurs, les cinq résidents, dont deux enfants, ont été évacués. Trois personnes ont été transportées à l’hôpital par ambulance, confirmait le directeur de Sécurité incendie. Elles auraient été incommodées par la fumée. Celle-ci était très présente dans le secteur de l’incendie. Les autres sinistrés ont été pris en charge par la Croix-Rouge. 

La fumée était très épaisse et pouvait être vue à plusieurs kilomètres à la ronde.

Les pompiers de Shawinigan ont été aidés dans leur travail par les sapeurs de la Régie des Incendies Centre Mékinac ainsi que de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. La chaleur est particulièrement éprouvante pour les pompiers. 

«Nous avons demandé de l’entraide en raison de la chaleur et nous avons des pompiers qui sont intervenus dans un immeuble du centre-ville où il y avait de la fumée apparente», ajoutait François Lelièvre. «On se court un peu, mais au moins l’incendie ne s’est pas propagé aux autres bâtiments.» Le bâtiment en flammes est situé juste devant le commerce Bernard Gauthier électrique. Ce dernier n’a pas été touché par l’incendie.

Il était trop tôt mercredi pour connaître les causes de l’incendie. Toutefois, la Sûreté du Québec affirmait en soirée que rien ne semblait indiquer que le feu soit d’origine criminelle. 

Il était trop tôt mercredi pour connaître les causes de l’incendie.