L’homme qui s’était barricadé dans un appartement situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue De Ramezay à Trois-Rivières s’est finalement rendu aux policiers.

Un homme se rend après avoir tenu les policiers en haleine

TROIS-RIVIÈRES — L’homme qui s’était barricadé dans un appartement situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue De Ramezay à Trois-Rivières et qui a tenu les policiers en haleine pendant une bonne partie de l’après-midi jeudi s’est finalement rendu vers 18 h 15.

Après avoir réussi à entrer en contact avec lui à la suite de plusieurs tentatives, les policiers ont constaté des signes d’un état mental perturbé chez l’individu. Ils ont donc amorcé un processus de désescalade afin de lui faire entendre raison. L’homme a par la suite été pris en charge par les ambulanciers et transporté au Centre hospitalier de Trois-Rivières afin de recevoir les soins nécessaires. Une fouille préventive de sa résidence a permis d’y découvrir trois armes à feu.

Contactés en milieu d’après-midi par un proche de l’individu qui craignait pour la sécurité de ce dernier, les policiers se sont rendus sur les lieux. Comme l’homme semblait en détresse lors de ses dernières conversations avec ses proches et qu’il était possiblement en possession d’armes à feu, les policiers ont rapidement érigé un périmètre de sécurité dans le secteur. Les occupants des résidences avoisinantes ont également été évacués et ont pu se réfugier dans un autobus de la Société de transport de Trois-Rivières.

Fait à noter, le poste de commandement du corps policier trifluvien a été dépêché sur place et des enquêteurs ont été mis à contribution pendant l’opération.