Un homme qui aurait poignardé son père déclaré non responsable criminellement

Michaël Brunner, cet individu de 32 ans qui a poignardé son père, a finalement été déclaré non responsable criminellement en raison de ses troubles mentaux.

Ce sont les conclusions émises par le psychiatre qui l’a évalué ces derniers jours à la demande de son avocat, Me David Boudreau. Le dossier de Brunner sera donc transféré à la Commission d’examen des troubles mentaux qui devra déterminer les mesures à appliquer pour Brunner. 

Les événements étaient survenus le 14 septembre dernier à la résidence familiale de Sainte-Monique-de-Nicolet où il demeure avec ses parents. 

Le suspect avait soudainement perdu les pédales dans un moment de contrariété et poignardé son père avec un couteau de cuisine. Il l’avait notamment atteint à l’abdomen, dans la région de l’épaule et à la main. La victime, âgée de 65 ans, avait subi des blessures sérieuses. 

Brunner avait alors été arrêté et formellement accusé de voies de fait graves contre son père et de voie de fait contre deux autres membres de sa famille. Depuis, il était demeuré détenu.