L’enfant s’est présenté au poste de la Sûreté du Québec situé sur la rue Tousignant, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Un garçon de huit ans perdu aurait été ignoré par la SQ

TROIS-RIVIÈRES — Un garçon de huit ans qui s’était perdu en vélo a cogné à la vitre d’un poste de la Sûreté du Québec, où une employée l’aurait ignoré à deux reprises, lundi.

La Sûreté du Québec confirme que l’enfant s’est présenté au poste et est demeuré sur place pendant quelques minutes. Une enquête administrative est en cours afin de déterminer les circonstances de l’événement.

En entrevue au 106,9 FM, le père du jeune garçon a raconté ce qui s’est passé, en plus d’exprimer son mécontentement face à cette situation.

L’enfant, qui s’est égaré en raccompagnant un ami chez lui à quelques rues de son domicile, s’est rendu sur la rue Tousignant, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, où se trouve un poste de la Sûreté du Québec.

Le garçon de huit ans dit avoir cogné à la porte du poste, sans toutefois obtenir de réponse. Il a par la suite aperçu une employée à l’intérieur, ce qui l’a poussé à cogner dans la vitre pour avoir de l’aide.

L’employée en question se serait retournée pour ensuite ignorer le garçon, et ce, à deux reprises.

«Je ne comprends pas comment ça se fait qu’une personne qui travaille à la Sûreté du Québec n’ait fait aucun geste pour s’assurer que tout était correct, quand un enfant de huit ans était perdu», a soutenu le père du garçon sur les ondes du 106,9 FM.

L’enfant s’est finalement rendu dans un dépanneur avec l’aide d’une citoyenne afin de contacter ses parents.

«Il avait chaud, il était épuisé», a souligné le père en entrevue.

La Sûreté du Québec affirme qu’il est encore trop tôt pour déterminer les suites de l’enquête concernant ce dossier.