Andréanne Roux-Raymond affirme être sorti du taxi alors que celui-ci était encore en marche, ce qui lui aurait causé des blessures, notamment aux genoux.

Un conducteur frappe un taxi avec une barre de fer

TROIS-RIVIÈRES — Un chauffeur de taxi de Trois-Rivières et sa passagère ont été victimes d’un cas de rage au volant, samedi dernier, alors qu’un fou furieux aurait frappé leur véhicule avec une barre de fer.

Dans une longue publication sur sa page Facebook, Andréanne Roux-Raymond raconte qu’elle rentrait du travail en taxi, vers 3 h du matin, lorsque l’incident s’est produit. Le taxi suivait une voiture de marque Honda Civic noire, année 1999, qui roulait à basse vitesse sur la rue Duplessis, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Après avoir freiné à deux reprises, trouvant possiblement que le taxi le suivait de trop près, le conducteur de la voiture noire serait alors sorti de son véhicule pour frapper la vitre arrière du taxi à l’aide d’une barre de fer. Les trois autres occupants auraient également tenté d’empêcher le taxi de prendre la fuite.

Mme Roux-Raymond raconte être alors sortie du véhicule alors que celui-ci était en marche. Le véhicule lui aurait roulé sur les genoux avant de repartir. La jeune femme s’est alors retrouvée face à leur agresseur, qui l’aurait fixée pendant un moment avant de repartir. Elle a finalement pu rejoindre son domicile et a appelé les secours. Elle aurait subi des blessures légères aux jambes, aux pieds, aux mains et à l’abdomen, selon les photos qu’elle a publiées sur Facebook. La publication, dans laquelle Mme Roux-Raymond demande au public d’aider la police à retrouver les quatre occupants de la voiture noire, a été partagée plus de 800 fois.

La Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) confirme qu’un cas de rage au volant lui a été signalé, vers 3 h 25, samedi, impliquant un taxi. «Il s’agit d’un conflit entre deux conducteurs et le chauffeur de taxi a appelé la police, indique Luc Mongrain, porte-parole de la DPTR. Le dossier a été transmis à nos enquêteurs, qui vont tenter de retrouver le véhicule et son conducteur.»

Ce dernier est considéré ayant commis un délit de fuite, ajoute M. Mongrain. Il n’a pas confirmé qu’une deuxième personne se trouvait à bord du taxi lorsque l’événement s’est produit. Il confirme néanmoins qu’une ambulance a été appelée sur les lieux.