La disparition d’un chasseur de 73 ans a entraîné une vaste mobilisation en Haute-Mauricie. Un hélicoptère a même été mis à contribution. Heureusement, le septuagénaire a été retrouvé sain et sauf.

Un chasseur de 73 ans perdu et... retrouvé en Haute-Mauricie

La Tuque — La disparition d’un chasseur de 73 ans a entraîné de vastes recherches à la ZEC Borgia, située sur la route 155, à un peu plus d’une centaine de kilomètres, au nord de La Tuque, en Haute-Mauricie, de jeudi soir à vendredi matin. Heureusement, il a réussi à retrouver son chemin jusqu’à son campement vendredi matin.

«Il a été retrouvé sain et sauf. Il a raconté qu’il s’est égaré dans le bois parce qu’il avait vu un orignal. Pendant la nuit, il a fait un feu, et il est revenu de lui-même ce matin», raconte Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec.

C’est dans la matinée de jeudi que les personnes qui l’accompagnaient ont perdu sa trace. «Il se trouvait avec d’autres chasseurs et ils l’ont perdu de vue en avant-midi. Ils ont tenté de le retrouver toute la journée, mais vers 20 h 30, ils se sont rendus à l’évidence qu’ils ne le trouvaient pas, et ils ont contacté les policiers», mentionne l’agent Tremblay.

De vastes recherches ont alors été entreprises. L’unité d’urgence de la Sûreté du Québec s’est rendue sur les lieux. Des policiers à pied et en VTT ont ratissé le secteur. Un maître-chien a aussi été appelé à la rescousse. Un hélicoptère des Forces armées canadiennes a même été mis à contribution.

C’est la deuxième fois en deux jours qu’au moins un chasseur est porté disparu dans la région. Deux hommes, âgés de 57 et 80 ans, se sont perdus en forêt, mercredi soir, à Saint-Élie-de-Caxton. La Sûreté du Québec les a retrouvés au cours de la matinée de jeudi en bonne santé.