Trois individus ont été arrêtés jeudi à Trois-Rivières.
Trois individus ont été arrêtés jeudi à Trois-Rivières.

Trois individus arrêtés à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La police de Trois-Rivières et la Sûreté du Québec ont arrêté jeudi trois individus concernant des dossiers de violence et de possession d’armes à feu.

Jay Lafond, 24 ans, est soupçonné d’avoir été impliqué dans une agression armée et dans un vol survenu le 10 mars dans le stationnement de l’hôtel Days Inn à Trois-Rivières. Il a été arrêté lors d’une opération policière menée jeudi. Des enquêteurs de la police trifluvienne et de la Sûreté du Québec étaient accompagnés d’un maître-chien.

Des perquisitions effectuées dans des logements de la rue Julien et de la rue Camille à Trois-Rivières ont permis de saisir du cannabis, de la cocaïne, du haschich, du poivre de cayenne, des armes à feu et un poing américain.

Lafond a comparu vendredi au palais de justice de Trois-Rivières. Il est entre autres accusé de vol qualifié, de possession de substances désignées dans le but de trafic et de possession d’une arme prohibée.

William Boisvert, 19 ans, a aussi défilé devant le tribunal. Il est accusé notamment de possession de substances désignées dans le but de trafic, de possession d’une arme prohibée et de possession de biens obtenus par la voie du crime.

Le troisième individu arrêté jeudi par la police, un homme 22 ans, a été libéré sur promesse et comparaîtra ultérieurement. Il devrait faire face à des accusations de vol qualifié et d’agression armée.

À la suite de leur comparution au palais de justice, Jay Lafond et William Boisvert ont été envoyés en détention. Ils reviendront en cour le 20 mai pour subir leur enquête sur remise en liberté.