Triple meurtre: des centaines de personnes rendent hommage aux victimes

La tristesse et l'incompréhension habitaient le coeur de chaque personne présente samedi après-midi à la cérémonie en l'honneur des trois jeunes victimes du triple meurtre qui a bouleversé toute la population de Trois-Rivières. Ils étaient quelques centaines à se recueillir à l'extérieur du Collège Marie-de-l'Incarnation (CMI), école que fréquentait une des victimes.
La grande communauté du CMI est solidaire dans ces difficiles épreuves. Les anciens élèves et les adolescents qui fréquentent actuellement l'école ont partagé leur souffrance et rendu hommage aux trois jeunes victimes de ce drame insensé. Ce grand rassemblement, où la couleur orange, cette couleur qui représente le mouvement de solidarité envers les victimes et leurs familles, était une fois de plus à l'honneur.
Des textes rendant hommage aux victimes ont d'ailleurs été accrochés sur des ballons orange avant que ceux-ci soient libérés et prennent leur envol. Roxanne Goulet-Massicotte était très près d'une des victimes. L'adolescente a courageusement lu un texte très émouvant lors de la cérémonie. Elle se disait ravie de voir autant de personnes présentes pour rendre hommage aux jeunes gens dont la vie s'est terminée bien trop vite.
«C'était des personnes vraiment exceptionnelles. Tout le monde les aimait. Ils étaient gentils, exceptionnels», a-t-elle confié après la cérémonie.
Les participants à la cérémonie voulaient aussi témoigner leurs sincères sympathies envers les familles des trois victimes. Les épreuves auxquelles sont confrontées les proches des deux soeurs assassinées et du copain d'une d'elles bouleversent énormément de gens. 
«J'étais dans la même troupe de théâtre qu'une des victimes. Nous faisions des comédies musicales ensemble. C'était une fille talentueuse et super gentille avec tout le monde», a souligné avec tristesse la jeune Anne-Frédérique Naud quelques instants après la cérémonie.
Rappelons que deux adolescents sont accusés notamment de meurtre prémédité et de complot pour meurtre pour l'assassinat des trois jeunes. Un des deux présumés meurtriers n'aurait pas accepté qu'une des jeunes victimes refuse ses avances.