Tommy Roberge aurait circulé à plus de 180 kmh sur une moto

TROIS-RIVIÈRES — Un homme de 29 ans, Tommy Roberge, fait face à des accusations de conduite dangereuse et de fuite pour une série d’infractions qui auraient été commises alors qu’il circulait à haute vitesse en moto.

Le Trifluvien aurait circulé à plus de 180 km/h et fait des dépassements considérés comme dangereux sur l’autoroute 40 en direction est le 27 août vers 14 h.

Comme l’a expliqué la sergente Hélène Nepton de la Sûreté du Québec, un policier du poste autoroutier a tenté de l’intercepter près du km 220 mais le suspect a refusé de s’arrêter.

Compte tenu de la vitesse du suspect et du danger que sa conduite représentait, aucune poursuite policière n’a eu lieu mais les agents ont fait appel à leurs collègues de la MRC des Chenaux.

Ils ont tenté de l’intercepter une seconde fois à Sainte-Anne-de-la-Pérade mais il aurait de nouveau refusé de s’arrêter. Il a finalement été arrêté alors qu’il s’était réfugié dans une résidence à Sainte-Anne-de-la-Pérade sur la route 138. L’intervention policière aura duré en tout une vingtaine de minutes.

Tommy Roberge a donc comparu, mercredi, au palais de justice de Trois-Rivières. Il y a eu objection à sa remise en liberté. Il devra revenir en cour ce jeudi au stade de son enquête sur remise en liberté.

Lors de son arrestation, il avait des antécédents judiciaires et aucun permis de conduire valide.