Steve Soucy

Steve Soucy serait responsable criminellement

TROIS-RIVIÈRES — Steve Soucy, cet individu qui a fait l’objet de deux déploiements policiers à Champlain en l’espace de trois mois, serait responsable criminellement des gestes qu’il a posés.

C’est du moins ce qui ressort d’une évaluation psychologique qui a été faite à son sujet et dont les conclusions ont été dévoilées mercredi. Son avocate, Me Corinne Tremblay de l’aide juridique, a donc demandé à ce que le dossier soit reporté au 16 mai pour la suite des procédures judiciaires.

Rappelons que Soucy fait face à une kyrielle d’accusations pour vols, fraudes, bris de conditions, une série d’introductions par effraction et des vols dans des chalets de Champlain au mois de novembre et des voies de fait contre une femme.

Cet homme de 45 ans avait défrayé les manchettes à quelques reprises notamment pour une première chasse à l’homme survenue en novembre à Champlain. Les forces de l’ordre, qui étaient à sa recherche pour des présumées voies de fait sur une femme, avaient fait appel à un hélicoptère et des agents du Groupe tactique d’intervention pour le retrouver. Le suspect aurait notamment passé un week-end à l’extérieur, trouvant refuge dans des chalets avant d’être localisé.

Au terme d’une première enquête sur caution, il avait été remis en liberté avec plusieurs conditions. Or, en mars dernier, il avait omis de se présenter devant le tribunal dans le cadre des procédures judiciaires, ce qui avait donné lieu à l’émission d’un mandat d’arrestation.

Pendant ce temps, la police de Trois-Rivières, qui enquêtait déjà sur lui en lien avec une affaire de fraude, l’avait localisé au domicile de sa conjointe à Champlain. Soucy aurait alors menacé les policiers avec une arme blanche. Il aurait également refusé de se rendre en se barricadant dans le logement. Le Groupe d’intervention avait encore une fois été appelé en renfort. Soucy avait finalement été arrêté. Depuis, il est détenu.