Steve Morin a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation.

Steve Morin plaide coupable

LA TUQUE — Steve Morin s’est servi d’une pratique, qui semble plutôt commune chez des entrepreneurs, pour commettre une série de vols de véhicules. Il réussissait à trouver la clé dans la porte du réservoir à essence, dans la console ou carrément dans le contact. L’individu de 28 ans a reconnu sa culpabilité en lien avec plusieurs vols et des introductions par effraction en Haute-Mauricie, mardi, au palais de justice de La Tuque. Un rapport présentenciel a été demandé pour la suite des procédures.

Steve Morin a reconnu s’être introduit dans des chalets. Son avocate, Me Mélanie Ricard, a expliqué au Tribunal que son client a eu un problème avec un des véhicules qu’il avait volés. Il s’est retrouvé sans transport dans une zone où il y a des chalets.

«Il s’est rendu à pied. Il n’y avait personne dans le chalet. Il s’y est introduit par la fenêtre. Dans le premier chalet, il a pris de la liqueur et des bonbons. […] Monsieur mentionne qu’il a fait attention dans les chalets, il a enlevé ses chaussures, passé le balai, il a rincé sa vaisselle… Par contre, il aurait volé des vêtements», a expliqué Me Ricard.

Il aurait ensuite poursuivi sa route vers un autre chalet où il s’est introduit. Il aurait alors pris une bouteille d’alcool et une carabine avant de reprendre sa route vers un camping. Il se serait introduit dans une roulotte à cet endroit.

«Il a pris une bière et des barres tendres qu’il a partagées avec un chien abandonné pour le nourrir. Il a également pris un VTT pour tenter de revenir en ville», a raconté son avocate.

La journée de son arrestation, Steve Morin avait volé un véhicule d’une compagnie. Il s’était rendu dans le secteur de La Croche où il a tenté de mettre le feu au véhicule.

«Il avait laissé des effets personnels à l’intérieur, alors il a fini par changer d’idée et il a éteint l’incendie. Il a été arrêté ce jour-là», a noté son avocate.

L’individu a également plaidé coupable dans plusieurs dossiers de vols de véhicules dont la plupart appartenaient à différentes entreprises, des compagnies forestières et de construction notamment, venant travailler à La Tuque. Les vols ont été commis entre les mois d’avril et août 2018.

«Mon client a fait une déclaration de plusieurs pages aux policiers. Il a raconté les faits, mais aussi sa détresse psychologique», a affirmé Me Mélanie Ricard.

En août 2018, l’individu s’est emparé d’un camion appartenant à la coopérative forestière en prenant la clé dans la trappe du réservoir à essence.

«Il s’est promené avec le véhicule et il a fait une sortie de route», a indiqué son avocate.

Il a également volé un autre pick-up qu’il a pris dans la cour d’un garage. La clé était dans la serrure au moment où l’accusé en a pris possession. Steve Morin a abandonné le véhicule derrière un commerce de La Tuque. Il a également reconnu avoir volé, durant cette période, un F150 stationné dans une entreprise de carrosserie alors que les clés étaient dans le contact.

«Il s’est promené et l’aurait laissé dans un stationnement sur la rue Tessier en remettant la clé dans la porte du réservoir à essence», a fait savoir Me Ricard.

Steve Morin a sévi à nouveau en volant d’un véhicule de type pick-up d’une compagnie qui était stationné tout près du poste de police sur le boulevard Ducharme.

«Les portes étaient débarrées et les clés se trouvaient dans la console entre les deux sièges. Monsieur s’est promené dans un sentier de VTT et a stationné le véhicule plus loin pour l’abandonner», a précisé son avocate.

Steve Morin a également avoué avoir volé un autre F150 dans la cour de l’usine. Encore une fois, il aurait pris les clés dans la porte du réservoir à essence. Il aurait eu un accident sur la route 25 avant d’abandonner le véhicule.

En juin, il aurait volé deux véhicules la même journée. Un peu plus tôt, en avril, l’homme avait volé un camion de Transport Clermont, toujours en prenant la clé dans le véhicule.

Son avocate a demandé la confection d’un rapport présentenciel avant la suite des procédures.

«Il est sans antécédent judiciaire. On veut proposer une sentence qui va miser sur sa réhabilitation et on pense que le rapport peut nous éclairer», a fait valoir Me Mélanie Ricard.

Prévenir les vols de véhicules

Rappelons que les policiers demandent aux citoyens de faire preuve de prudence et de vigilance afin de prévenir le vol de leur véhicule. Les autorités demandent de toujours verrouiller les portières, de conserver la clé avec vous et de ne jamais laisser votre clé dans le contact ou à l’intérieur de l’habitacle.

On suggère de ne pas dissimuler le double de la clé dans le véhicule ou à l’extérieur de celui-ci, dans la carrosserie par exemple.

Également, le Code de la sécurité routière prévoit que nul ne peut laisser sans surveillance un véhicule routier dont il a la garde sans avoir préalablement enlevé la clé du contact et verrouillé les portières. Cette infraction peut entraîner une amende.