Steve Deschênes est libéré sous conditions

TROIS-RIVIÈRES — Steve Deschênes, cet homme soupçonné d’avoir volé un autocar d’Orléans Express avec des passagers à bord, a finalement pu reprendre sa liberté lundi.

Déclaré responsable criminellement de ses actes au terme d’une évaluation psychiatrique, il a été autorisé par le juge David Bouchard à recouvrer sa liberté durant les procédures judiciaires intentées contre lui mais avec plusieurs conditions dont celles de demeurer dans un centre spécialisé 24 heures sur 24 et d’y entreprendre une thérapie.

Le 20 février dernier, l’homme de 39 ans aurait volé un autocar au terminus de Trois-Rivières. Il se serait ensuite engagé à contresens sur la rue des Forges. Poursuivi par les policiers, il aurait fait le tour du quadrilatère pour finalement retourner au terminus où on a procédé à son arrestation.

À la suite de son arrestation, le suspect, qui est représenté par Me Matthieu Poliquin, a dû recevoir des traitements psychiatriques. Lorsqu’il a été jugé apte à comparaître, il a formellement été accusé de vol d’un autocar, méfait, entrave au travail des policiers, fuite, refus d’obtempérer, possession de méthamphétamine, conduite dangereuse et de deux chefs de conduite avec les facultés affaiblies. Il avait été arrêté une première fois le 20 février à 2 h 12 et la seconde fois, à 22 h 14, après le vol de l’autocar.

Il devra revenir en cour le 18 juin.