Une trentaine de pompiers et plusieurs secouristes ont travaillé pendant de longues heures afin de s'assurer que personne n'était pris au piège dans les décombres de l'entreprise.

Soulagement à Trois-Rivières: aucune victime dans l'effondrement d'un commerce

Trois-Rivières — Après avoir craint que quelqu’un soit coincé dans les décombres de l’entreprise Kenny U-Pull, dont le toit s’est effondré samedi, sur le boulevard Saint-Michel, les pompiers de Trois-Rivières ont finalement assuré que ce n’était pas le cas, tard en soirée.

Le toit de l’entreprise a cédé sous le poids de la neige vers 13 h 15, ce qui a mobilisé pendant de nombreuses heures une vingtaine de pompiers trifluviens. Des employés de l’entreprise leur avaient indiqué qu’il était possible qu’un client de l’entreprise soit emprisonné sous les débris.

Aux pompiers se sont ajoutés plusieurs secouristes appelés en renfort, ainsi que des maîtres-chiens. Une dizaine de techniciens spécialisés dans des interventions de cette ampleur a également été envoyée par le Service de sécurité incendie de Montréal.

Les recherches ont duré de longues heures, mais elles ont finalement été interrompues vers 21 h. «Les chiens n’ont rien détecté dans le bâtiment et on a pu voir les bandes vidéo de l’entreprise, explique Dany Cloutier, directeur de la sécurité incendie et de la sécurité civile de Trois-Rivières. On n’a vu personne qui serait resté dans le bâtiment au moment de son effondrement. On peut dire que le pire a été évité.»

Les pompiers ont donc levé le périmètre érigé sur le boulevard Saint-Michel, qui a d’ailleurs bloqué la circulation sur cette artère, près de l’autoroute 40, pendant la durée de l’intervention.

Cet incident survient au lendemain de l’effondrement d’une partie du toit d’un supermarché, à Lévis, qui a fait deux blessés. Jeudi, c’est le toit du garage municipal de Notre-Dame-du-Mont-Carmel qui a cédé sous le poids de la neige.