Six mois de prison pour Mathieu Gauthier

TROIS-RIVIÈRES — Mathieu Gauthier prend le chemin de la prison. Cet homme de Trois-Rivières écope d’une sentence de six mois d’emprisonnement après avoir reconnu sa culpabilité d’avoir possédé et d’avoir accédé à des fichiers de pornographie juvénile.

L’individu de 34 ans a reconnu avoir commis ces actes entre février 2016 et janvier 2017. Quelque 12 fichiers de cette nature ont été saisis par les policiers. Sur lesdits fichiers, on pouvait voir des fillettes âgées de 8 ou 9 ans exhiber leurs parties génitales en compagnie d’une femme.

Une enquête menée sur le téléchargement de pornographie juvénile a conduit les forces de l’ordre vers Gauthier. Il a été arrêté chez lui le 11 janvier 2017.

Gauthier avait plaidé coupable en octobre 2018. Un rapport présentenciel et un rapport sexologique ont été réalisés au cours des derniers mois. Leurs conclusions ont conduit l’avocat de Gauthier, Me Emmanuel Ayotte, et l’avocate de la poursuite, Me Catherine Lemay, à soumettre au juge Simon Ricard une suggestion commune de sentence de six mois d’emprisonnement lors du retour du dossier de Gauthier au palais de justice de Trois-Rivières, mardi.

Selon ces conclusions, Gauthier reconnaît ses gestes, mais affiche un certain degré de déresponsabilisation pour son cheminement concernant sa réhabilitation sociale. Confronté à certaines limitations fonctionnelles, Gauthier présente toutefois un faible risque de récidive. Et d’après Me Ayotte, son client a agi par curiosité et non pas nécessairement à cause d’une déviance sexuelle.

Le juge Ricard a fait sien l’avis des deux avocats. Le président du tribunal soutient que l’imposition de la peine minimale en semblable matière est raisonnable. Mais il a rappelé à Mathieu Gauthier que la gravité de tels crimes est élevée.

«Les infractions que vous avez commises créent un tort énorme aux victimes», a déclaré le juge Ricard, en ajoutant que l’accès à ce genre de fichiers encourage les producteurs de pornographie juvénile dans leurs activités.

Gauthier sera aussi soumis à une probation de trois ans. Il devra alors suivre les recommandations de son agent de probation afin qu’il suive et complète toute thérapie en matière sexuelle. L’accès à Internet lui est d’ailleurs interdit tant qu’il n’aura pas complété une thérapie à ce sujet.

La cour lui impose une interdiction de fréquenter notamment les terrains d’école et les garderies. Il ne peut être en contact avec des personnes âgées de moins de 16 ans, à moins d’être sous la supervision de personnes identifiées par le tribunal.

Mathieu Gauthier devra fournir un échantillon d’ADN. Son nom sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.