Les policiers fouillent le site d'enfouissement de déchets pour une septième journée.

Saint-Étienne-des-Grès: une septième journée de recherches

Saint-Étienne-des-Grès — Les policiers de la Sûreté du Québec sont de retour lundi matin sur le site d’enfouissement de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie à Saint-Étienne-des-Grès afin de faire avancer l’enquête entourant la disparition, et possiblement le meurtre, de Gilles Giasson.

Les policiers, qui ont effectué six jours consécutifs de recherches la semaine dernière, ont pris une pause dimanche, mais sont de retour lundi pour entamer la septième journée de recherches.

Une dizaine de policiers de différentes escouades, notamment des spécialistes en recherche terrain de même que des enquêteurs des crimes contre la personne sont à Saint-Étienne-des-Grès pour participer aux recherches.

Gilles Giasson est le père de François Asselin, cet individu arrêté à Sherbrooke pour le meurtre de son collègue de travail, François Lefebvre, 59 ans de Trois-Rivières. L’enquête entourant ce meurtre a mené à la découverte d’une autre scène de crime dans l’appartement qu’Asselin partageait avec son père, Gilles Giasson, qui manque à l’appel depuis.