photo: sylvain mayer Martin Provencher

«Ramène-le, raisonne-toi!» - Martin Provencher

Le père de Cédrika Provencher, Martin Provencher, lance un cri du coeur à Ugo Fredette, présentement considéré comme suspect du meurtre de son ex-conjointe et de l'enlèvement de son fils Louka, 6 ans. Celui qui a connu le suspect dans le cadre du tournage d'un documentaire sur l'enlèvement de Cédrika supplie maintenant Fredette de ramener le garçon sain et sauf.
«Ramène-le, raisonne-toi! Tu ne peux pas prendre la vie d'un enfant. Si le gars a le goût de partir en cavale et de fuir la justice, c'est une chose, mais qu'il laisse l'enfant à quelqu'un. Qu'il le laisse près d'un poste de police ou n'importe où, quelqu'un pourra prendre soin de l'emmener aux autorités, en lieu sûr. Les heures passent, et ce sont des heures cruciales. Se rendre, c'est certainement un choix difficile à faire, mais il doit le faire pour son enfant», fait savoir Martin Provencher.
La relation entre M. Provencher et Ugo Fredette s'était quelque peu envenimée lorsque le suspect et le réalisateur du documentaire, Stéphan Parent, avaient insisté pour poursuivre la production une fois les ossements de la petite découverts, en 2015, ce qui allait à l'encontre de la volonté de la famille. Toutefois, Martin Provencher n'a pas voulu mettre l'emphase sur cette partie de l'histoire et sur sa relation avec l'individu.
«Je n'ai pas le goût de m'embarquer là-dedans. Il y a une alerte Amber un enfant qui a été enlevé. Ça devrait être notre seule préoccupation pour le moment. À ce moment-ci, les policiers font un travail exceptionnel, les médias contribuent à relayer l'information au maximum, mais il faut que la population demeure alerte. La moindre information doit être divulguée», croit Martin Provencher.