Quatre arrestations dans une opération antidrogue

Trois-Rivières — Des enquêteurs de la police de Trois-Rivières ont procédé mercredi matin à une opération antidrogue dans un appartement de la rue Laviolette. Quatre personnes suspectées de faire du trafic ont été arrêtées sur place.

«L’opération antidrogue fait suite à un événement survenu le 13 avril dernier, en lien avec le trafic de stupéfiants, et au cours duquel deux individus avaient été séquestrés et tabassés dans une résidence du secteur Ste-Marthe-du-Cap», explique le sergent Luc Mongrain, porte-parole de la police de Trois-Rivières.

Les policiers avaient alors arrêté quatre suspects dans les heures suivantes. Ceux-ci ont depuis été accusés «d’enlèvement, de séquestration, de voies de fait, de possession d’arme prohibée et de trafic de stupéfiants».

Poursuivant leur enquête, des enquêteurs de la police de Trois-Rivières et de la Sûreté du Québec (SQ) de même que le groupe tactique d’intervention de la SQ se sont présentés mercredi matin à l’appartement de la rue Laviolette où se déroulerait du trafic de drogue.

«Le responsable des lieux, un individu de 32 ans connu des milieux policiers, a été arrêté en vertu d’un mandat d’arrestation en lien avec les événements du 13 avril», précise le sergent Luc Mongrain.

«L’opération antidrogue aura aussi permis de saisir certaines quantités de crack, de cocaïne, de méthamphétamines et de cannabis. De plus, des munitions d’arme à feu ainsi que deux pistolets à plombs furent également saisis.»

Deux femmes âgées de 35 et 26 ans ainsi qu’un homme de 27 ans se trouvaient également sur place. Ils ont été arrêtés et devront comparaître pour répondre à des accusations de possession de substances illicites.