L’Escouade régionale mixte de la Mauricie avait réalisé une frappe policière majeure le 31 mai dernier en s’attaquant à des présumés membres d’un groupe de motards criminalisés, plus précisément les Deimos Crew, un club-école des Hells Angels de Trois-Rivières.

Projet Ouest: une enquête préliminaire en juin

Trois-Rivières — C’est le 26 juin que commencera l’enquête préliminaire de 11 des quelque 30 individus arrêtés dans le cadre du projet Ouest.

Cette procédure, qui vise notamment à déterminer si la preuve est suffisamment forte pour aller en procès ou encore pour évaluer la crédibilité des témoins, devrait durer une semaine. En effet, 32 personnes seront appelées à témoigner.

Les prévenus qui se sont prévalus de leur droit d’avoir une enquête préliminaire sont Jean-Claude Binet et Sylvain Lahaie. Ils font face principalement à des accusations de gangstérisme, trafic de cocaïne et de méthamphétamines, complot pour trafic de stupéfiants et recyclage des produits de la criminalité.

Et puisque la dénonciation du ministère public visée par l’enquête préliminaire comprend neuf autres suspects, cela signifie que ceux-ci en feront partie conjointement. Les prévenus en question sont Mathieu Beauchamps, Sylvain Berthiaume, Stéphane Denis, Riel Désaulniers, Jonathan Frappier, Éric Pépin, Francis Plourde, Kiven Ricard et Alexandre Sénécal.

Pour faciliter la tenue de cette enquête préliminaire, des audiences de gestion auront lieu préalablement, soit le 18 avril.

En ce qui concerne les autres individus arrêtés lors de cette même opération policière, leur dossier a été reporté au stade de l’orientation le 5 avril.

Rappelons que l’Escouade régionale mixte de la Mauricie avait réalisé une frappe policière majeure le 31 mai dernier en s’attaquant à des présumés membres d’un groupe de motards criminalisés, plus précisément les Deimos Crew , un club-école des Hells Angels de Trois-Rivières. Selon les forces de l’ordre, cette organisation avait le contrôle exclusif de la vente de cocaïne, de méthamphétamines du cannabis à Trois-Rivières, Shawinigan, Louiseville, Maskinongé et Portneuf.

Sur la trentaine de personnes arrêtées, les accusations ont été retirées contre 12 individus dont le Hells Angels Paul Magnan. D’autres par contre ont déjà plaidé coupable. C’est le cas de Stéphane Potvin, Gilles Paquin et Éric Sirois. Eric Willard a également annoncé mercredi qu’il entendait lui aussi enregistrer un plaidoyer de culpabilité le 5 avril prochain. Les sentences n’ont pas encore été déterminées.