Frédéric Thompson

Projet Nandou: l'enquête sur caution de huit accusés se tiendra le 2 mai

L'enquête sur caution de huit des 34 individus arrêtés dans le cadre de l'opération Nandou sur le trafic de cannabis devrait commencer le 2 mai.
Les avocats et le tribunal ont d'ailleurs passé une partie de la journée mardi à tenter de trouver des disponibilités et une salle pour pouvoir tenir cette enquête.
Outre le nombre de prévenus en cause, la complexité se situait également sur la durée à prévoir puisqu'on l'évalue à deux semaines en tout. 
Les prévenus que la Couronne refuse de remettre en liberté sont Daniel Brunelle, Simon Girard, Jérémie Laliberté-Béliveau, Frédéric Thompson, Jonathan Verret-Casaubon, Alexandre Livernois-Grenier et Laurent Michel. 
Les cinq premiers font face à des accusations très graves, c'est-à-dire complot et gangstérisme, production de cannabis et trafic. 
Les deux derniers sont accusés de complot et trafic. Ambrose Mahoney pourrait lui aussi être au nombre des prévenus à subir cette enquête sur caution, bien que cela reste à être confirmé au cours des prochains jours. Son avocate Me Karine Bussière poursuit l'étude de son dossier.
L'enquête sur caution se déroulera dans un premier temps la semaine du 2 mai pour ensuite se poursuivre dans la semaine du 16 mai. 
Par ailleurs, le dossier de Normand Denis a été reporté à lundi. Il pourrait lui aussi être remis en liberté sous conditions, ce qui porterait alors à 26 le nombre de prévenus libérés à ce jour. 
Rappelons que la frappe menée le 31 mars par la Sûreté du Québec a permis de démanteler un réseau de trafic de cannabis qui approvisionnait la région en cannabis et qui fournissait aussi des clients à Montréal, Québec et au Saguenay.