Le jury n’a pas été en mesure de trancher sur le sort d’Olivier Charrière cette fin de semaine.

Procès Olivier Charrière: deux jours de délibérations sans verdict

Trois-Rivières — Après deux jours de délibération dans le dossier d’Olivier Charrière, cet homme accusé de vol et de fraude envers des producteurs de grains, le jury n’a pas été en mesure d’arriver à une décision unanime cette fin de semaine.

Samedi et dimanche, les 12 jurés ont délibéré afin de déterminer le sort d’Olivier Charrière, mais en vain. Les délibérations se poursuivront ainsi dès lundi, et ce, jusqu’à ce que les 12 jurés arrivent à prononcer un verdict unanime sur la culpabilité ou non de l’accusé.

Rappelons qu’Olivier Charrière, de Nicolet, fait face à neuf accusations de vol et fraude dans le cadre de ses activités de courtage agricole avec des producteurs de grains. Les événements qui lui sont reprochés seraient survenus entre 2008 et 2009, alors qu’il venait de démarrer son entreprise «Les Élévateurs de la Rive-Nord».

Lors de son procès qui s’est échelonné sur une période de 24 jours, le procureur de la Couronne, Me Julien Beauchamp-Laliberté a fait valoir que le suspect aurait fraudé et volé une somme totale de 1,1 million $. À ce chiffre, Olivier Charrière aurait notamment fraudé plus de 800 000 $ à des producteurs de grains, en plus de flouer 25 personnes dans toute cette affaire. 

À cela, on lui reproche d’avoir vendu un séchoir à grains qui n’était pas le sien, en plus d’avoir détourné un montant de 332 000 $ à même les fonds de sa compagnie, le tout pour l’achat d’une maison, d’un immeuble à logements et afin d’obtenir des liquidités. On lui reproche finalement d’avoir fraudé les entreprises Desjardins et Supérieur propane.

L’avocat de la défense, Me Miguel Mpetsi-Lemelin, a pour sa part toujours soutenu lors du procès que son client n’avait jamais eu l’intention de frauder qui que ce soit. Il a toutefois soutenu que son client n’avait pas les compétences requises dans le domaine de l’administration. 

Au cours de ce procès d’une durée de 24 jours, ce sont 25 témoins qui ont défilé devant le jury.