Les sept individus soupçonnés d'avoir causé du grabuge au Centre de détention de Trois-Rivières le 11 novembre dernier auraient endommagé le bloc cellulaire du palais de justice de Trois-Rivières alors qu'ils attendaient leur comparution.

Probation de trois ans pour Mario Charland

Mario Charland, cet homme de 53 ans qui s'est masturbé dans des parcs de Trois-Rivières, sera sous probation avec suivi pendant trois ans.
Dans le cadre du prononcé de sa peine hier, le tribunal a en effet tenu compte des six mois de détention préventive qu'il a purgés depuis la commission des gestes indécents, de sorte que Charland, qui est défendu par Me Emmanuel Ayotte, bénéficie d'un sursis de sentence.
Même s'il est libéré, il sera sous probation et devra se conformer à plusieurs conditions dont celle de demeurer à la résidence Valmont ou à tout autre endroit approuvé par son agent de probation.
Plus de détails dans l'édition de samedi.