Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Poursuite policière d'une demi-heure sur l'autoroute 40

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Un automobiliste a tenu les policiers en haleine pendant près d'une demi-heure dimanche soir alors qu'il fuyait à vive allure sur une quarantaine de kilomètres de l'autoroute 40.

La Sûreté du Québec (SQ) a rapporté avoir été informée vers 19 h 30 par un citoyen qu'un automobiliste circulait avec une «conduite erratique» sur l'autoroute 40 en direction est dans le secteur Lanoraie, dans Lanaudière.

Le véhicule a été rapidement localisé, mais le conducteur, un homme dans la quarantaine, a refusé de s'immobiliser, a raconté le sergent Louis-Philippe Bibeau, un porte-parole de la SQ.

Une poursuite a alors été entamée et deux «tapis à hérisson à pointe creuse», aussi appelés tapis à clous, ont été déployés.

Une demi-heure plus tard, à l'intersection de l'autoroute 55, tout juste avant d'arriver à Trois-Rivières, le fuyard s'est immobilisé par lui-même avant de rouler sur un deuxième tapis.

Le fuyard a été arrêté pour fuite et conduite dangereuse. Il a été transporté à l'hôpital pour soigner des blessures mineures.

«L'enquête tend à démontrer qu'il aurait été impliqué dans une autre collision, une collision avec délit de fuite, plus tôt dans la soirée, dans la région de Montréal», a indiqué le sergent Bibeau.

Lors de la poursuite, des bretelles d'autoroute ont été fermées pour garder le véhicule fuyard sur l'autoroute.