Poursuite d'un million et demi $ contre cinq médecins

Selon des documents obtenus par Radio-Canada, une famille de la région aurait engagé une poursuite de 1,4 million de dollars contre cinq médecins et le Centre hospitalier du Centre-de-la-Mauricie. Cette poursuite ferait suite à un accouchement difficile, à cause duquel le nouveau-né serait paralysé au niveau du bras droit.
Le 10 décembre 2010, Anik Bourbeau et Pascal Lessard ont vécu la naissance de leur fils. S'il s'agit habituellement d'un événement heureux, les parents ont plutôt vécu des moments d'angoisse.
L'accouchement de Mme Bourbeau a en effet été abrupt et inhabituel. Le bébé est sorti par voie naturelle, alors qu'il pesait plus de 13 livres.
Au terme de la naissance, l'enfant était inerte, et les médecins ont dû lui faire un massage cardiaque pour le ranimer. Quant à la mère, elle a subi une sévère déchirure du périnée, en plus d'un choc post-traumatique.
Depuis février 2014, Mme Bourbeau et M. Lessard ont entamé des procédures légales contre les médecins et l'hôpital.
Ils leur reprochent notamment d'avoir privilégié des objectifs administratifs, d'avoir refusé d'hospitaliser Mme Bourbeau une semaine avant son accouchement, et de ne pas avoir procédé à une échographie pour évaluer le poids du bébé.
La poursuite a également indiqué que le personnel médical avait refusé de procéder à une césarienne, et que la paralysie de l'enfant était vraisemblablement permanente.
De leur côté, les médecins ne sont pas d'accord avec la version présentée par les parents. Chacun des médecins a par ailleurs choisi de préparer sa propre défense, à l'instar du Centre hospitalier.
La cause sera entendue pendant 22 jours, 14 mai au 13 juin 2018. La poursuite présentera 25 témoins, alors que les défendeurs en présenteront au moins 19.