Pornographie juvénile: Kevin Doyon remis en liberté sous conditions

TROIS-RIVIÈRES — Kevin Doyon, cet homme arrêté mercredi matin sur la rue Saint-Maurice à Trois-Rivières en lien avec des crimes de pornographie juvénile, a pu reprendre sa liberté pour la durée des procédures judiciaires mais sous conditions.

Il lui sera notamment interdit de se trouver en présence de mineurs de moins de 16 ans, de se trouver dans des endroits publics comme des parcs et terrains d’école, d’occuper un emploi où il se serait en contact avec des jeunes de moins de 16 ans, d’utiliser Internet et d’avoir des appareils lui permettant un accès à Internet.

Son dossier a été reporté au 29 septembre. Il est représenté par Me Emmanuel Ayotte de l’aide juridique.

Le suspect, qui a des antécédents judiciaires, avait comparu au palais de justice le 15 avril pour y faire face à des accusations de possession, distribution et d’avoir accédé à de la pornographie juvénile, de même que possession de métamphétamine, possession d’armes prohibées et de munitions, et possession d’arme sans permis.