Parmi les endroits visités, on retrouve un établissement licencié, soit le Pub des Forges situé au centre-ville de Trois-Rivières. Les neuf autres perquisitions se sont déroulées dans des résidences privées, soit six à Trois-Rivières, deux à Trois-Rives et une à Saint-Étienne-des-Grès.

Plusieurs membres du clan d'Yvon Boisvert à l'ombre

Jean Champagne, Stéphane Noël, Kevin Desjardins-Boisvert et Gabriel Cossette prennent tous le chemin de la prison après avoir reconnu leur culpabilité à différentes accusations reliées au trafic de cocaïne.
Ces membres du clan d'Yvon Boisvert étaient de retour lundi au palais de justice de Trois-Rivières. Champagne, Noël et Desjardins-Boisvert avaient plaidé coupable en janvier à des accusations de gangstérisme, de complot pour trafic et de trafic de cocaïne pour des événements survenus principalement entre mars 2010 et août 2012. Kevin Desjardins-Boisvert a aussi plaidé coupable à des accusations de production de cannabis et de complot pour production de cannabis.
Jean Champagne reçoit la plus importante peine de prison, soit cinq ans. Celui qui a été décrit par la poursuite comme étant un joueur majeur dans le réseau de vente de cocaïne dans quatre bars trifluviens était responsable de l'approvisionnement. La filature policière a permis d'apprendre qu'il s'est rendu à Montréal pour rencontrer des trafiquants connus des milieux policiers.
Étant donné que Champagne a purgé dix mois et demi en détention préventive, il lui reste 49 mois et demi à passer en prison.
Stéphane Noël agissait à titre de courrier pour le clan d'Yvon Boisvert. C'est lui qui préparait la substance, l'ensachait et la transportait.
La preuve a révélé que sa maison avait été mise sous surveillance par la police. Une caméra avait été installée à l'intérieur de son domicile. Ses faits et gestes ont ainsi été observés. De plus, il a été intercepté par la police avec un kilo de cocaïne dans un véhicule.
Sa peine a été fixée à quatre ans. Son séjour à venir en prison sera de 37 mois et demi, car il a déjà passé dix mois et demi en détention préventive.
Le fils d'Yvon Boisvert, Kevin Desjardins-Boisvert, était lui aussi un joueur majeur dans le clan de son père. Il était en charge des activités au Pub des Forges. C'est à lui que les vendeurs s'adressaient pour être approvisionnés en cocaïne.
Il avait été arrêté en possession de cocaïne en août 2012 dans le stationnement d'un supermarché trifluvien. Quelque 500 sachets d'un quart de gramme de cocaïne avaient été saisis par la police.
La peine d'emprisonnement imposée lundi à Desjardins-Boisvert est de 44 mois. À l'instar de Champagne et de Noël, Kevin Desjardins-Boisvert a passé dix mois et demi en prison. Le temps à faire est de 33 mois et demi.
Gabriel Cossette faisait partie du réseau à titre de revendeur de cocaïne au Pub des Forges. Les agents infiltrateurs l'ont vu se rendre régulièrement dans les toilettes avec des clients pour en ressortir rapidement.
Durant une longue période, Cossette a toujours refusé de vendre de la cocaïne à des agents, car il ne les connaissait pas. Mais le 19 mars 2013, il a refilé 12 sachets d'un quart de gramme de cocaïne à des policiers. Il passera les deux prochaines années derrière les barreaux.
Jean et Deshaies
Pascal Jean et Steve Deshaies ont tous deux plaidé coupable lundi à des accusations de complot pour trafic et de trafic de cocaïne. Deshaies a aussi enregistré sa culpabilité à des accusations de complot pour production de cannabis et de production de cannabis.
Jean a vendu de la cocaïne à des agents d'infiltration au Pub 127 entre octobre 2011 et août 2012. Il a été arrêté en août 2012.
Un rapport présententiel a été demandé pour cet homme sans antécédent judiciaire. Il devra revenir en cour le 6 juin pour connaître le sort que lui réserve la justice.
Pour ce qui est de Deshaies, la police a mené une perquisition en mars 2012 dans un logement transformé en serre. Quelque 530 grammes de cannabis en vrac ont été saisis, de même que du matériel de production. Des empreintes digitales de Deshaies ont été relevées.
Steve Deshaies reviendra au palais de justice le 2 juin. C'est à ce moment qu'on connaîtra le résultat du rapport présententiel.
Yvon Boisvert: le 4 mars
Plusieurs autres membres du clan Boisvert seront de retour à la cour le 4 mars, à commencer par Yvon Boisvert. La tête dirigeante du réseau a déjà plaidé coupable à des accusations de complot pour trafic, de trafic de stupéfiants et de gangstérisme.
Les dossiers de Réjean Pépin, de Jean-Claude Fleury, de Jonathan Grisé, de Daniel Martin, de Sylvain Proulx, d'Adrien Jr Trottier, de Kenny Poitras et de Kenny Desjardins-Boisvert seront aussi traités dans un mois.
Celui de Jean-Philippe Perron-Blanchette sera à l'horaire du 20 février.