La police de Trois-Rivières rapporte qu'au moins six entreprises du boulevard Louis-Loranger ont été visées par un ou des voleurs dans la nuit de samedi à dimanche.

Plusieurs entreprises de Trois-Rivières volées en une nuit

Des voleurs ont ciblé plusieurs entreprises du boulevard Louis-Loranger ce week-end. Dans la nuit de samedi à dimanche, ils ont cambriolé du matériel appartenant à au moins six entreprises situées sur cette route parallèle à l'autoroute 40. En tout, les vols répertoriés jusqu'à maintenant s'élèvent à plus de 50 000 $.
Les malfaiteurs se sont emparés d'outils, de pièces d'équipements ainsi que d'un véhicule. Ce n'est qu'en matinée que ces vols ont été découverts. 
La police de Trois-Rivières confirme qu'au moins six entreprises, dont La Fernandière, ont été visitées par les voleurs. Des policiers ont pris des dépositions dimanche et une enquête a été ouverte. Les enquêteurs doivent bien sûr étudier les enregistrements des caméras de surveillance, qui devraient être nombreuses dans ce secteur industriel. 
Dimanche, la police de Trois-Rivières n'avait que très peu de détails à divulguer. Elle confirmait toutefois qu'aucun suspect n'avait été arrêté. Davantage de détails doivent être rendus publics lundi matin par le porte-parole du corps policier.
Les entreprises cambriolées sont toutes situées dans le parc industriel Carrefour 40-55. Les bâtiments érigés sur le boulevard Louis-Loranger y ont été construits au cours des dernières années. Il s'agit d'un nouveau développement industriel.
La directrice générale de Transcendanse, Annie Lafrenière.
Vol à l'école Transcendanse
L'école de danse et de cirque Transcendanse de Shawinigan a aussi été victime d'un vol au cours des derniers jours. Une personne a forcé une fenêtre pour s'introduire par effraction dans l'école dans la nuit du 15 au 16 juin. 
Le voleur s'est emparé d'une console de son, d'un ordinateur portable, d'un téléviseur à écran plat, d'une radio ainsi que du contenu de la caisse. La valeur des biens volés s'élève à près de 2000 $. 
En entrevue à Radio-Canada Mauricie, la directrice générale de Transcendanse, Annie Lafrenière, avouait que les 2000 $ ont une incidence énorme sur le budget de l'école. L'école est toutefois assurée pour ce type de délit. 
Comble du malheur, ce vol est survenu la veille d'une journée de spectacles qui réunissait sur scène une centaine d'enfants. Afin de permettre à ces jeunes de présenter ce qu'ils avaient préparé, la Corporation de développement culturel de Shawinigan a prêté les équipements qui manquaient à l'école de danse.
Désirant retrouver le matériel volé, l'école de danse et de cirque a publié un message sur sa page Facebook vendredi demandant l'aide de la population et promettant même une récompense pour des informations qui permettraient de retrouver le matériel volé. 
«Si vous avez une quelconque information, contactez-nous par Facebook en message privé. Une récompense est promise. Partagez en grand nombre SVP!», a publié Transcendanse. 
Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont déploré ce vol qui a visé une école où plusieurs enfants vivent leur passion.