La Sûreté du Québec a procédé à une perquisition dans un logement situé au rez-de-chaussée de cet immeuble, à Shawinigan.

Plus de 1000 comprimés de métamphétamines saisis

L'escouade tactique de la Sûreté du Québec a mis fin aux activités d'un présumé vendeur de drogue, hier matin, en procédant à une perquisition dans un logement de l'avenue Defond, à Shawinigan.
«On a reçu de l'information à l'effet que cet homme faisait le trafic de stupéfiants à partir de son logement», explique le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.
Selon un bilan partiel de l'opération, plus de 1000 comprimés de méthamphétamine ont été découverts dans le logement ainsi que 180 grammes de cannabis et plus de 20 grammes de cocaïne. Des munitions ont également été trouvées ainsi que de l'argent.
C'est de l'information du public qui a permis à la Sûreté du Québec de mener cette perquisition. D'ailleurs, il semble qu'il y avait énormément de va-et-vient dans ce logement. La division des enquêtes régionales avait débuté cette enquête en mai.
Éric Giguère, 35 ans, est connu des milieux policiers. Il a comparu, hier après-midi, au palais de justice de Shawinigan, pour trafic de stupéfiants.