Petite course matinale électrisante

TROIS-RIVIÈRES — Des policiers de Trois-Rivières ont dû utiliser leur arme à impulsion électrique pour arrêter un homme apparemment impliqué dans une histoire de violence conjugale.

Les patrouilleurs de la police trifluvienne ont répondu à un appel dans la nuit de jeudi à vendredi concernant un homme soupçonné d’avoir commis une agression sur une femme qui aurait aussi été menacée de mort. La police a repéré le véhicule de l’homme vendredi matin dans le quartier Saint-François-d’Assise. L’homme est apparu quelques instants plus tard, mais a pris la fuite après avoir vu les policiers. La course matinale a pris fin lorsque les policiers ont maîtrisé l’homme avec une arme à impulsion électrique.

L’homme a été conduit à l’hôpital. La police a mené une perquisition afin de saisir différents éléments de preuve.