René Kègle
René Kègle

Pas de procès pour Kègle, Asselin et Martel cette année

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Ce n’est pas cette année que les procès pour meurtres de René Kègle, Francis Martel et François Asselin auront lieu.

À l’ouverture du terme des assises de la Cour supérieure vendredi, les dossiers de Kègle et Martel ont encore une fois été reportés alors que celui de François Asselin a été fixé pour procéder en mai 2021.

Dans le dossier plus spécifique de René Kègle, accusé des meurtres d’Ophélie Martin-Cyr, Jean-Christophe Gilbert et Steve Lamy, son avocate Me Annie-Sophie Bédard a annoncé avoir trouvé un expert psychiatre qui serait intéressé à produire une évaluation sur la responsabilité criminelle de son client en lien avec le meurtre de Jean-Christophe Gilbert. Il s’agirait du premier procès à se tenir. Cependant, elle n’était pas encore en mesure de fixer une date sur le moment où le rapport serait produit.

Comme cela avait déjà été annoncé, elle envisage la possibilité d’invoquer une défense de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux. La cause a donc été reportée au prochain terme des assises le 10 décembre.

Quant au présumé complice de Kègle, Francis Martel, accusé d’homicide involontaire et de complicité après le fait pour le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr, le dossier devrait éventuellement procéder mais seulement après celui de René Kègle à la demande de l’avocat de la défense, Me Marc Labelle. La cause a donc été reportée au terme des assises du printemps 2021, soit le 9 avril.

Dans l’affaire de François Asselin, accusé du meurtre de son père Gilles Giasson en mai 2018 à Trois-Rivières et de son collègue de travail François Lefebvre à Sherbrooke, son procès devant jury pour les deux meurtres devrait commencer le 3 mai et durer deux mois. Une défense de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux sera invoquée.