Des policiers étaient postés à l’avant du bâtiment afin de pouvoir communiquer avec la dame.

Opération policière sur Saint-Roch

Trois-Rivières — Une résidente de la rue Saint-Roch à Trois-Rivières a tenu les policiers en haleine durant un bon moment, mercredi en fin de journée. Selon des témoignages recueillis auprès de voisins, la femme était en état de crise, peu avant l’arrivée des policiers, vers 16 h 45. Elle a été aperçue marchant à l’extérieur avec un couteau à la main et tenait des propos incohérents.

Les policiers ont donc été nombreux à se rendre sur les lieux. En tout, une dizaine de voitures de patrouille étaient visibles à l’angle des rues St-Roch et St-Olivier. Alors que des policiers discutaient avec la femme à travers les fenêtres de la façade du bâtiment, d’autres tentaient la même chose par l’arrière de son appartement. Signe que la situation était tendue, un policier avait dégainé son arme et d’autres avaient en main un bâton télescopique.

Un deuxième groupe de policiers surveillaient la résidente des lieux de l’arrière du bâtiment.

Un périmètre de sécurité a été érigé afin de dévier la circulation. D’ailleurs, l’opération policière a entraîné des conséquences pour les automobilistes. La femme s’est finalement rendue aux policiers peu avant 18 h. Elle a été conduite au centre hospitalier en raison de son état de santé et son dossier a été transmis au procureur des poursuites criminelles et pénales qui déterminera si des accusations seront déposées contre elle.