Opération policière anticellulaire

Ceux qui ne peuvent se passer de leur cellulaire même en conduisant, risquent de croiser un policier au cours des prochains jours.
L'utilisation du téléphone cellulaire au volant sera dans la mire des patrouilleurs de tous les services de police de la province dans le cadre d'une opération en sécurité routière qui se tiendra du 17 au 30 mars sur l'ensemble du territoire québécois.
Rappelons qu'en vertu de l'article 439.1 du Code de la sécurité routière, le seul fait de tenir en main, tout en conduisant, un appareil ayant une fonction téléphonique constitue une infraction. Tout conducteur qui commet cette infraction s'expose à une amende de 80 $ plus les frais, soit un total de 120 $, et il se verra ajouter 3 points d'inaptitude à son dossier.