Opération Distraction dans la région

Trois-Rivières — Contrôle Routier Québec et la Sûreté du Québec ont mené, mercredi et jeudi dans la région, l’opération Distraction afin de s’assurer de la conformité des usagers de la route relativement à l’utilisation du cellulaire ou d’autres appareils électroniques portatifs, ainsi qu’au port de la ceinture de sécurité.

Pour ce faire, les deux organisations ont circulé à bord d’un autocar afin d’avoir une vue plongeante dans les habitacles des véhicules. Les agents observateurs à bord de l’autocar étaient en communication avec des agents intercepteurs sur la route.

L’opération s’est déroulée sur les autoroutes 40 et 55 en Mauricie le mercredi 7 novembre, de même que sur l’autoroute 20 au Centre-du-Québec le jeudi 8 novembre.

Au total, ce sont 40 constats d’infraction qui ont été distribués pour usage d’un cellulaire au volant. Par ailleurs, 38 constats ont été remis pour non-port de la ceinture de sécurité. Cinq autres constats ont également été délivrés pour diverses infractions au code de la sécurité routière.

Rappelons que l’usage d’un téléphone cellulaire au volant est passible d’une amende de 484$ pour une première offense. En cas de récidive sur une période de deux ans, les amendes sont doublées et peuvent également mener à des points d’inaptitudes. Le non-port de la ceinture de sécurité peut entraîner une amende de 312$ et trois points d’inaptitude.