Les policiers et pompiers ont continué de ratisser les berges à la recherche de l’adolescent qui aurait sombré dans les eaux de la rivière lundi en début de soirée.

Noyade à l’île Saint-Quentin: l’hélicoptère mis à contribution

TROIS-RIVIÈRES — L’hélicoptère de la Sûreté du Québec a été mis à contribution mercredi au parc de l’île Saint-Quentin ainsi que sur les berges du fleuve Saint-Laurent, dans le but de retrouver cet adolescent de 15 ans qui se serait noyé lundi soir, alors qu’il se baignait à cet endroit avec sa famille.

Les recherches en vue de retrouver son corps ont repris mercredi matin vers 7 h 30, confirme le sergent Luc Mongrain de la Direction de la police de Trois-Rivières. Policiers et pompiers ont ratissé le secteur autant sur l’eau que sur la rive à la recherche de cet adolescent. Les berges sont également vérifiées jusqu’à la hauteur des limites de Champlain et Batiscan. Les plongeurs de la SQ n’étaient cependant pas sur le terrain ce mercredi, indique M. Mongrain. Toutefois, l’hélicoptère a été déployé en avant-midi afin de survoler les berges, à la recherche d’un indice qui aurait pu échapper aux patrouilleurs nautiques jusqu’ici. 

Les recherches ont été interrompues vers 14 h en raison de la pluie et de la mauvaise visibilité sur le fleuve. La situation sera réévaluée au fil des jours à venir en ce qui concerne les opérations de recherche.

Rappelons que le jeune homme a sombré dans les eaux de la rivière Saint-Maurice lundi vers 18 h, après avoir démontré des signes de détresse. Des baigneurs ont tenté de lui venir en aide, mais en vain. Il n’a pas été revu depuis. Sa mère et ses trois frères et sœurs, qui ont assisté impuissants à la scène, ont été pris en charge par un travailleur social afin de leur apporter du soutien.

Notons par ailleurs qu’après avoir été fermé au public mardi, le parc de l’île Saint-Quentin est maintenant rouvert au public, mais que des périmètres de sécurité sont toujours en vigueur pour permettre aux policiers de mener les recherches.