Nouvelles accusations contre Simon Rousseau

TROIS-RIVIÈRES — Simon Rousseau, ce jeune homme de 21 ans de Trois-Rivières accusé d’avoir violenté un bébé de trois semaines, était de retour devant le tribunal, mardi, en lien avec de nouvelles accusations de voies de fait.

On lui reproche maintenant de s’être livré à des voies de fait contre la mère de l’enfant le 2 avril et contre une autre femme le 26 juin dernier. Il doit aussi répondre à des accusations de bris de conditions. La Couronne s’est objectée à sa remise en liberté. Le suspect reviendra devant le tribunal ce mercredi au stade de son enquête sur caution.

Rappelons que Simon Rousseau avait été arrêté le 24 mai dernier pour des présumées voies de fait graves et des voies de fait causant des lésions corporelles infligés à un bébé. Les événements seraient survenus le 23 janvier. L’enfant aurait été brassé au point d’avoir une fracture de l’humérus et des lésions avec saignements au cerveau qui s’apparentent à celles d’un bébé secoué. Le prévenu avait cependant pu reprendre sa liberté pour la durée des procédures judiciaires mais avec plusieurs conditions, dont celles de ne pas avoir la garde et la surveillance de tout enfant âgé de moins de six ans et de ne pas posséder des armes. Cette cause a été reportée au 2 août.

Or, il a de nouveau été arrêté ces derniers jours pour des voies de fait qui auraient été commis contre ces femmes avant et après son arrestation du 24 mai.