Nouvelles accusations contre Michaël Héon

TROIS-RIVIÈRES — Michaël Héon, cet individu qui est accusé d’agression sexuelle et d’actions indécentes, a été déclaré responsable criminellement.

C’est du moins les résultats d’une évaluation psychiatrique qui a été faite ces derniers jours. Son retour devant le tribunal, jeudi, a par ailleurs coïncidé avec le dépôt d’une nouvelle accusation pour d’autres actions indécentes qui auraient été commises devant un enfant de 10 ans entre le 11 octobre et le 14 octobre 2019. Une dénonciation a aussi été portée contre lui dans laquelle il est allégué qu’en raison d’incidents survenus le 24 septembre dernier, le ministère public réclame qu’il contracte un engagement l’obligeant à respecter plusieurs conditions en raison de craintes à l’effet qu’il pourrait causer des lésions corporelles ou endommager la propriété d’une autre personne.

Son avocat, Me Louis R. Lupien, a donc demandé à ce que le dossier soit reporté au 2 décembre pour examiner la preuve.

Quant aux autres infractions qui lui sont reprochées, elles auraient été commises entre autres au parc Châteaudun, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine. Il aurait ainsi agressé sexuellement une adolescente de 17 ans le 19 septembre dernier. Le 18 octobre, il se serait livré à des actions indécentes devant une autre femme, d’âge adulte cette fois-ci.

Des dénonciations de type 810 ont aussi été déposées en lien avec des incidents survenus le 17 septembre envers deux autres femmes. Le ministère public réclame qu’il contracte un engagement l’obligeant également à respecter une série de conditions parce qu’il y aurait des raisons de croire qu’il pourrait leur causer des lésions ou endommager leur propriété.