Nouvelles accusations contre Marie-France Garceau

Trois-Rivières — De nouvelles accusations de fraude et d’abus de confiance viennent d’être portées contre l’ex-notaire Marie-France Garceau.

On lui reproche en effet d’avoir floué une deuxième victime dans le cadre de son travail de notaire en détournant la succession d’une personne à son propre bénéfice. Les événements auraient été commis le 12 janvier 2013 et le 15 août 2013. Ce sont donc des chefs de vol, fraude de plus de 5000 $ et abus de confiance qui ont été déposés contre elle par le ministère public.

Rappelons que l’accusée avait été arrêtée dans un premier temps en décembre 2016 et ensuite remise en liberté sous conditions. Elle aurait dilapidé une partie de la succession d’une femme, décédée accidentellement à l’âge de 83 ans le 8 juillet 2013. On parle ici de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Cet argent aurait dû être versé à sa sœur mais celle-ci est décédée le 15 février 2014 à l’âge de 87 ans. Les faits seraient survenus entre le 18 octobre 2013 et le 21 février 2014.

Au terme d’une enquête préliminaire, elle avait d’ailleurs été citée à subir son procès sur toutes les accusations portées contre elle dans cette première cause, soit abus de confiance, fraude, vol et utilisation d’une carte de débit à des fins frauduleuses. Le procès devrait commencer le 13 mai.

Or, les policiers ont continué leur travail d’enquête sur elle, ce qui a donné lieu au dépôt des nouvelles accusations pour une autre présumée victime. Ce dossier a été reporté au 12 mars.

Notons que Mme Garceau n’est plus notaire depuis le 14 mars 2014.