De nouvelles accusations viennent d’être portées contre Donald Richer.

Nouvelles accusations contre Donald Richer

TROIS-RIVIÈRES — De nouvelles accusations viennent d’être portées contre Donald Richer, un homme d’affaires de Trois-Rivières, en lien avec des délits de nature sexuelle.

Rappelons d’emblée que l’homme de 43 ans avait été arrêté en décembre dernier dans le cadre d’une opération menée par l’Équipe des enquêtes sur les crimes majeurs de Trois-Rivières, en collaboration avec la Direction de la police de Trois-Rivières et l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP.) Il avait comparu au palais de justice de Trois-Rivières où il avait été formellement accusé de leurre et d’obtention de services sexuels moyennant rétribution d’une personne âgée de moins de 18 ans. Les délits auraient été commis le 19 décembre. Selon ce que l’accusation révélait, il aurait voulu obtenir les services sexuels d’une adolescente via Internet alors que dans les faits, il s’agissait d’une policière.

Il avait ensuite pu reprendre sa liberté sous conditions pour la durée des procédures judiciaires. Le 18 mars dernier, alors que son dossier était inscrit au rôle, Donald Richer a de nouveau été arrêté au palais de justice de Trois-Rivières par les enquêteurs de la Sûreté du Québec en vertu d’un mandat émis contre lui par le service de police de la Ville de Montréal. On l’accuse cette fois-ci de leurre et de contacts sexuels avec une personne âgée de moins de 16 ans et de possession de pornographie juvénile. Les délits auraient été commis après sa première arrestation à Trois-Rivières, soit entre le 25 décembre 2019 et le 10 janvier 2020. Du même coup, il a aussi été accusé de bris de conditions pour s’être prétendument trouvé en présence de mineurs et pour avoir utilisé Internet pour communiquer avec des mineurs.

Notons que dans le passé, il a déjà bénéficié d’une absolution conditionnelle pour des gestes de voyeurisme. Il avait utilisé son cellulaire pour observer à leur insu deux adolescentes alors qu’elles prenaient leur douche ou se trouvaient dans une salle de bain.