Lahbib Reddani

Nouvelle accusation d’agression sexuelle contre Lahbib Reddani

TROIS-RIVIÈRES — Une nouvelle accusation d’agression sexuelle vient d’être portée contre Lahbib Reddani, cet ancien portier du bar Le Temple qui avait été soupçonné d’avoir agressé sexuellement une cliente mais ensuite acquitté au terme d’un procès.

Les événements seraient survenus le 6 novembre 2015, toujours dans l’exercice de ses fonctions de portier au bar Le Temple. La plaignante était alors âgée de 18 ans. Notons que cette agression dont elle aurait été victime serait survenue avant les gestes allégués de février 2016 qui s’étaient soldés par un verdict d’acquittement.

Lahbib Reddani était absent du palais de justice de Trois-Rivières, lundi, dans le cadre de sa comparution. Il était plutôt représenté par son avocat Me Eddy Ménard qui a pris possession de la preuve.

Le dossier, qui est piloté par Me Julie Forget, a été reporté au 15 janvier. Le suspect a fait savoir, par le biais de son avocat, qu’il niait catégoriquement la présumée agression.

Rappelons que dans la cause précédente, Reddani avait été accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune femme qui célébrait son 18e anniversaire. Elle était alors fortement intoxiquée par l’alcool. Elle ne gardait d’ailleurs aucun souvenir de cette soirée en raison d’un black-out. Ce sont les amis qui l’accompagnaient qui auraient été témoins des gestes sexuels allégués du portier.

Dans sa décision, le juge Jacques Trudel avait admis qu’il n’était pas impossible que les faits soient survenus comme le décrivaient les témoins mais il avait conclu que la preuve et l’analyse des événements survenus le 20 février 2016 soulèvent «un doute raisonnable qu’il avait eu, y avait ou allait y avoir une agression sexuelle», et ce, en raison de certaines contradictions sur ce qu’ils avaient vu.

Reddani avait pour sa part nié toute forme d’agression sexuelle affirmant plutôt que c’était la plaignante qui s’était montrée entreprenante avec lui.