Sylvain Allard, 45 ans, a été accusé de meurtre au premier degré ce matin au palais de justice de Trois-Rivières.

Meurtre d'Éric Gauthier: Sylvain Allard subit son enquête préliminaire

L'enquête préliminaire de Sylvain Allard, l'un des coaccusés dans le meurtre d'Éric Gauthier, a commencé, lundi, au palais de justice de Trois-Rivières.
Le prévenu, qui est âgé de 45 ans, doit en effet répondre à une accusation de meurtre au premier degré. Il avait été arrêté le 21 août dernier, soit quatre mois après la découverte du corps inanimé du Trifluvien, Éric Gauthier, 38 ans, dans le secteur Pointe-du-Lac. L'autre accusé dans cette affaire est Yvon Deshaies, 49 ans. Il avait été épinglé le 2 mai et accusé lui aussi de meurtre au premier degré.
Comme c'est souvent le cas à ce stade des procédures judiciaires, l'enquête préliminaire de Sylvain Allard a été frappée d'une ordonnance de non-publication sur le contenu de la preuve et des témoignages.
Rappelons que cette procédure vise à déterminer si la preuve est suffisamment forte pour justifier la tenue d'un procès et si oui, sur quels chefs. Elle permet également aux avocats de la défense, en l'occurrence Me Alexandre Biron et Me Pierre Spain, d'entendre les détails de l'affaire et d'interroger les témoins.
On peut cependant préciser que l'enquête a commencé, lundi matin, par un voir-dire sur l'admissibilité d'une déclaration vidéo faite par le prévenu lors de son arrestation. Deux enquêteurs de la Sûreté du Québec ont donc été appelés à la barre des témoins par le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Benoît Larouche. Le juge Jacques Trudel a ensuite pu visionner cette fameuse déclaration vidéo qui dure plus de quatre heures.
L'enquête préliminaire devrait se poursuivre mardi et peut-être même mercredi. Trois jours ont en effet été prévus à l'horaire.
Quant à Deshaies, qui a plusieurs antécédents judiciaires, il devrait revenir devant la cour le 6 juin pour la tenue de son enquête préliminaire dans un dossier de vol qualifié. Le dossier de meurtre va suivre à la même date mais pour la forme seulement.
Ce dernier avait tenté de reprendre sa liberté durant les procédures judiciaires intentées contre lui mais avait échoué. Lors de l'enquête sur détention qui avait eu lieu devant la Cour supérieure, on avait cependant pu en apprendre un peu plus sur ce meurtre et les circonstances dans lesquelles il avait été commis.
On sait que le cadavre d'Éric Gauthier, 38 ans, avait été retrouvé en bordure de la route dans le secteur Pointe-du-Lac le 22 avril dernier. Selon la preuve recueillie par les policiers, Deshaies s'adonnait au trafic de stupéfiants en faisant notamment des livraisons pour Éric Gauthier. Comme il recevait souvent des commentaires de clients mécontents et que Gauthier lui devait de l'argent, il avait décidé de l'assassiner.
Pour ce faire, il s'était associé à un présumé complice, Sylvain Allard. Lors d'une balade en voiture, Gauthier avait ensuite été étranglé avec un fil et poignardé à plusieurs reprises. Son corps avait ensuite été jeté le long de la route.